Florence & Cie

Florence & Cie

Florence Pire

Sociologue systémicienne, improvisatrice et clown, je suis en 2002 une des pionnières de l’improvisation théâtrale au service des relations dans le monde du travail.  Et en 2007, je démarre mes premières intrusions en clown dans ce secteur. Facilitatrice sérieusement décalée, ma mission en tant qu’actrice de changement, est d’élargir les compétences des individus et des groupes, leurs modes de pensée, leurs cadres de références pour leur permettre de se voir, de voir les autres et leur environnement autrement.

Curieux d’en savoir plus ? Voici les chapitres de mon histoire.

Frédéric Jomaux

De formation scientifique et actif dans la protection de l’environnement, Frédéric pratique depuis plus de 10 ans l’improvisation théâtrale, le clown, le mime, … Dès 2015, il combine son expérience de terrain et sa passion pour le théâtre pour créer des spectacles de sensibilisation et de conscientisation où l’improvisation a toujours une place. Il aime aborder des sujets de société avec humour et décalage tout en s’adaptant à son public.
www.ecoscenique.be

Laurence Moerenhout

Ses fonctions de gestion de projets, gestion d’équipe, communication et direction durant 14 ans dans le secteur culturel ont mis en évidence ses talents pour rassembler des personnes, créer des synergies et faciliter les processus. Formée à la communication et ensuite aux outils d’intelligence collective, de sociocratie et de facilitation visuelle, Laurence accompagne les organisations dans leur cheminement vers un management participatif porteur de sens, de plaisir, de créativité, dans la conscience et le respect de soi, des autres et de l’environnement.
www.efficiensee.be

Patricia Miceli

Patricia est titulaire d’un bachelier assistant social et d’un master en politique économique et sociale. Elle enseigne dans une Haute Ecole et accompagne également des équipes de terrain. Passionnée de théâtre depuis son adolescence, elle s’est dirigée vers l’improvisation théâtrale en 2005 et y a pris goût ! Patricia partage les valeurs collaboratives de l’impro. Elle ne manque d’ailleurs pas de dire que l’impro lui a permis de mieux appréhender son mode de fonctionnement et sa manière de communiquer avec les autres.